UA-46669705-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/10/2009

presentation du nouveau dtn francois colas

(extrait du quotidien mutations du 07 oct 2009)

François Colas : Un professeur d’Eps à la tête du rugby

L’ancien vice-président de la fédération est le nouveau directeur technique national de rugby.

L’information n’était pas à proprement parler une nouvelle pour François Colas qui n’attendait plus que sa nomination au poste de Directeur technique national (Dtn) de rugby. Le tout nouveau Dtn installé jeudi dernier à Yaoundé, arrive à un poste dont il a la maîtrise des tâches qui lui reviennent. «C’est pas mon passé de joueur qui me donne des qualités pour le poste, mais mon expérience et mes compétences en management des projets de développement», déclare-t-il. Cet ancien vice-président de la Fédération camerounaise de Rugby (Fécarugby) va occuper ce poste cumulativement avec celui de président de la commission sportive. Place qu’il occupe depuis le 16 janvier dernier, date à laquelle il a quitté la vice-présidence lors de la réorganisation de la fédération parce qu’ «il y avait des gens qui montraient des compétences administratives. Dès lors, j’ai été orienté vers le poste technique car c’est beaucoup plus là que mes compétences vont s’exercer», reconnaît-il.

Avant son arrivée à la Fécarugby, François Colas s’était déjà impliqué dans le développement de ce sport en créant le club Ado Rugby Kwata, une association qui devait former et éduquer des jeunes de la capitale économique. Et à ce titre, 600 jeunes ont reçu des enseignements sur la discipline. Ce Français corpulent de taille moyenne, a travaillé comme conseiller technique à la ligue régionale du Littoral très tôt arrivé au Cameroun en 2003.
Dès lors, pour passer du temps et se distraire un peu, il s’est inscrit dans une association appelée «Drop», afin de partager sa passion pour ce sport. Cet ancien rugbyman amateur a évolué en Fédéral 3, le championnat amateur dans le club de Cambrai en France qu’il va entraîner plus tard avant de prendre les rênes de l’école de rugby. Ce professeur d’éducation physique et sportive, spécialité Rugby, a entraîné, outre cette équipe-là, de nombreuses autres équipes du championnat amateur.

Puis, il offrira également ses services en tant qu’entraîneur à la section universitaire de rugby de Dijon, à l’école supérieure militaire de Bourges et à la base aérienne française de Djibouti. Il travaille également pour le compte du ministère de l’Education nationale comme formateur des formateurs à l’Académie du Nord dans le Pas de Calais, dans le centre de la France. Celui qui totalise aujourd’hui 27 ans d’expérience dans cette discipline dévoile sa vision qui «est de mettre en place un développement durable de rugby, c’est-à-dire que les priorités consistent à former les entraîneurs et les éducateurs. C’est aussi de mettre l’accent dans le rugby des jeunes, que ce soit dans les écoles, les universités ou encore dans les quartiers», laisse-t-il savoir. Pour le Dtn, il faut intéresser tout le monde et améliorer le niveau de la pratique au Cameroun.

20:56 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.