UA-46669705-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/02/2010

Cameroun - Maroc - article de presse "le jour"

Rugby – amical : Le Cameroun plus fort que le Maroc

Lundi, 15 Février 2010 13:01

Écrit par Achille Chountsa

 

rugby_match%20amical_thumb_medium380_0.jpgLes Lions Indomptables de la balle ovale ont dominé ceux de l’Atlas samedi dernier (5-3) au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. La rencontre internationale de rugby opposant l’équipe nationale du Cameroun à celle du Maroc samedi dernier au stade Ahmadou Ahidjo a vu la victoire des Lions Indomptables sur les visiteurs par 5 points à 3.

Les points du Cameroun ont été acquis par un essai réalisé par François Lindjeck, le deuxième ligne des Lions Indomptables, à six minutes de la pause. Les points de l’équipe du Maroc font suite à une pénalité transformée par Belaghrib. La particularité de ce cette rencontre est que, sur un accord entre les deux fédérations, seuls les joueurs locaux des deux pays y ont pris part. Elles ont décidé de ne pas faire appel à leurs joueurs professionnels.
Ce match, présidé par Michel Zoah, le ministre de Sports et de l’Education physique, en présence de l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Cameroun, Abdelfatah Amour, n’a rien eu d’amical sur le terrain. La détermination et l’engagement des 30 acteurs dès le coup d’envoi ont laissé trois Marocains et un Français sur le carreau à la 11ème minute. Amenant les soigneurs à intervenir. Mais cet engagement n’a viré à aucun débordement.

Les multiples remplacements effectués par les deux coachs n’apporteront aucun changement au score. Même en infériorité numérique, après des avertissements équivalents à la mise à l’écart pour 10 minutes de Armand Kamdem, le talonneur, et de Sidoine Bisseck, l’ailier droit, les Lions Indomptables parviendront à contenir les assauts des Marocains. Le maigre public regroupé à la sous tribune présidentielle va encourager les Lions Indomptables, à 13 contre 15, à pouvoir neutraliser toutes les attaques adverses.
« Nous n’avons pas pu avoir des espaces au cours de ce match. De plus, nous avons fait un long voyage et n’avons pas eu le temps de récupération », a expliqué Ousmane Ali, un joueur marocain.

Patrice Monthé, le président de la Fédération camerounaise de rugby, visiblement satisfait, estime qu’il y a encore du chemin à faire : « Nous sommes heureux de voir ces jeunes Camerounais reprendre le flambeau. C’est une satisfaction. Je crois que le Fécarugby commence à prendre de l’air. Le rugby est en train de décoller au Cameroun, mais nous allons travailler. Nous venons d’être invités par les Marocains à aller disputer une rencontre chez eux. Nous allons aussi travailler pour qu’il y ait d’autres rencontres amicales ».


Fiche technique : match international amical de rugby
Cameroun – Maroc : 5-3

Officiels :

Arbitre central : Moïse Epehe, 1er juge : Kouam Fotso, 2ème juge : Martial Akamba, 4ème arbitre : Eric Kouamou
Lieu : stade Ahmadou Ahidjo
Temps joué : 80 minutes

Cameroun : 1 Duclair Takam, 2 Armand Kamdem, 3 Gero Mepe Wou, 4 François Lindjeck, 5 César Tabouguia,  6 Youssouf Ndifouanta, 7 Abdou Tawou, 8 Brice Happi, 9 Dalami Moussa, 10 Bertrand Tchatad, 11 Alexandre Ongoudou, 12 Flavien Mbakop, 13 Noël Gaël Touko, 14 Michel Kengne Tchinda, 15 Boris Tadzong, 16 Heris Bidias, 17 Martin Beltchui, 18 Boris Tankeu, 19 Armand Noukam, 20 Mbindzing Ntso, 21 Alain Ntsimi, 22 Sidoine Bisseck,,23-WilliamTchakam.
Entr. Philippe Vila

Maroc : 1 Aji Mohamed, 2 Noumen Fathalah, 3 Belaghrib, 4 Lahlali Ethman, 5 Lahlali Mohamad, 6 Oualja Abdelghani, 7 Oucharik Mohamed, 8 Nyane Abdelhak, 9 Fadel Yabine, 10 Fahim Badr, 11 Faik Youssin (cap), 12 Zouhdi Meldi, 13 Boukhari Amine, 14 Rochdi Baderedchi, 15 Chimi Yassmine, 16 Andezoui Abdellah, 17 Bovhali Mohamed, 18 BenjoualaAbdelati, 19 Archidi Amine, 20 Belkhadeh Hassan, 21 Matnan.Salah.
Entr.Sridi.Youssef 


Réactions

Philippe Vila, entraîneur national : « On a encore beaucoup de travail à faire »
L’équipe du Cameroun est toujours dans une dynamique de travail. A travers ce match, nous avons observé la valeur morale des joueurs et leur capacité à se surpasser. Ils se sont mis à l’ouvrage et ont démontré qu’ils pouvaient se surpasser. Tout n’est pas parfait, on a encore beaucoup de travail à faire. A force d’utiliser le ballon les chances s’amélioreront davantage pour atteindre de grandes performances. Ce groupe a des vertus qu’il faut continuer à travailler pour les développer. Il faut que le championnat du Cameroun continue à faire des progrès. L’équipe marocaine est venue avec ses doublures et a démontré qu’elle est encore dans une phase de travail ».

Faik Youssin, capitaine du Maroc : « Je félicite l’équipe du Cameroun pour le progrès effectué »
Nous sommes tombés devant une équipe du Cameroun jeune, solide, athlétique, qui mérite sa victoire. J’espère que c’est le début d’une nouvelle ère du rugby camerounais. Le rugby n’est pas comme le football, où il peut y avoir de complexe de supériorité. Je félicite l’équipe du Cameroun pour le progrès effectué ».

François Lindjeck, réalisateur de l’essai pour le Cameroun : « Nous avons imposé la loi du domicile »
Nous avons été combatifs tout au long du match. Nous sommes dans une phase de reconstitution de l’équipe nationale et, pour ce faire, nous avons besoin des matchs comme celui que nous venons de jouer. Nous avons démontré que, nous du terroir, nous sommes en cage et quand on nous libère, nous dévorons tout ; nous avons du répondant. L’adversaire a été de haute qualité mais nous avons tenu à lui imposer la loi du domicile. J’ai réalisé mon essai sur la précision, c’est-à-dire que les joueurs adverses ont été inattentifs. J’ai appelé le demi de mêlée pour qu’on les surprenne. Il a compris et m’a immédiatement transmis la balle. Je remercie Moussa, ce passeur

Youssef Sridi, entraîneur du Maroc : « L’équipe du Cameroun s’est métamorphosée »

Nous n’avons pas gagné sur le résultat, mais nous sommes satisfaits sur un autre plan. On a gagné un groupe, des échanges et pas mal de choses. Je dois féliciter les confrères du Cameroun qui ont pu organiser une telle rencontre. Les deux équipes avaient besoins de ce type de rencontre. J’avoue que l’équipe du Cameroun s’est métamorphosée. Ce n’est plus celle que nous avons rencontrée en juillet dernier. Lors de ce match, il y avait des professionnels, alors que pour la rencontre de cet après-midi, nous nous sommes mis d’accord de ne faire jouer que les joueurs locaux. Ce match nous a permis d’évaluer les joueurs locaux dans la perspective des éliminatoires de la coupe d’Afrique. Nous avons fait notre état des lieux pour ce qui est des joueurs locaux. La moyenne d’âge, pour ceux qui ont fait ce déplacement, est de 22 ans ».

 

19:48 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.