UA-46669705-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/03/2010

interview "à coeur ouvert" - philippe vila (selectionneur équipe nationale cameroun)

DSC00447.JPG

 

Jules : Bonjour mr vila

 

Philippe vila : Bonjour

 

J : . Avant de prendre en charge l’encadrement de la sélection nationale du Cameroun, aviez-vous déjà entraîné une sélection africaine ?

Ph.v. : non

 

J :. Quelle a été votre première grande surprise en découvrant le rugby camerounais une fois arrivé au pays.

Ph.v. : Que le potentiel était là !

 

J : . Que pensez-vous du niveau du rugby camerounais, et si comparaison peut être faite, à quelle division de compétition française pourrait-on comparer le niveau du championnat d’élite.

Ph.v. : Le niveau du rugby camerounais évolue de match en match !

Par comparaison avec le niveau français, il se situe entre la fédérale 3 et la fédérale 2 au niveau du jeu, au niveau de l’engagement plutôt F2 et F1

 

J :. Pouvez-vous nous expliquer comment est-ce que vous procédez à la sélection des joueurs

Ph.v : Le DTN, mon adjoint et moi somme  en liaison permanente, ils font le tour des matchs et me renseignent  sur l’état de forme des  internationaux et des futurs potentiels, les matchs inter ligues me permettent de regrouper  les joueurs et de voir si je n’oublie personne, je m’appuis aussi sur les entraineurs de Club que je joins par téléphone. Enfin je me déplace sur le terrain pour me rendre compte par moi même.

 

J :. Le Cameroun amateur a récemment battu le Maroc amateur, pensez-vous que les joueurs locaux sont aussi bons sinon meilleurs que ceux de la diaspora ?

Ph.v. : je voudrais couper cour à toute forme de polémique qui n’a pas lieu d’être !

Premièrement le rugby au Cameroun est entrain de renaître de ses cendres, cela va faire à peine deux saison de compétitions consécutive !

Les joueurs s’entraine 2à 3 fois par semaine parfois dans des conditions pas faciles, mais les choses avancent !

En Europe les  joueurs Camerounais intégrés aux différentes compétitions s’entrainent Jusqu'à 2 fois par jour avec un suivis médical et sportif au top Niveau, et comme les compétitions sont d’un très bon niveaux nos joueurs progressent vite car ils en ont la capacité.

La comparaison s’arrête là  ma tache n’est pas de mettre en oppositions les uns  avec les autres mais d’arriver à les faires jouer ensemble pour que notre équipe Nationale soit compétitive et retrouve son rang qu’elle n’aurait jamais du perdre !

 

J :. Y’a-t-il dans ce championnat des individualités qui à votre avis sont largement au dessus du niveau camerounais et mériterais de faire valoir leurs talents chez des professionnels ?

Ph.v. : Je pense avoir répondu à votre question dans la réponse  précédente

 

J. avez-vous les moyens suffisant pour faire les prospections des joueurs évoluant dans des championnats européens, américains ou africains ?

Ph.v. : La Fédération essaye de me donner tous les  moyens pour suivre tous les joueurs où qu’ils se trouvent  et je m’y emplois ;

 

 

J. il y a-t-il des postes en sélection qui vous font le plus réfléchir parce que les joueurs sélectionnables se valent ?

Ph.v. : Bien sur, par morphologie les joueurs camerounais sont costaux et donc pour les avants les choix sont plus difficiles, mais aujourd’hui  pour les lignes arrières nous avons mis en place un travail de spécificité aux poste dans chaque ligues avec mes collaborateurs et nous avons sensibilisés les entraineurs de club à ce travail aussi des jeunes joueurs commence à émerger avec une technique individuelle en amélioration, le jeu au pied étant notre point faible !

 

 

J : . Il y a-t-il des postes qui vous créent le plus de souci par le manque de joueurs compétents ?

Ph.v. : les  postes de  9, 10,15 sont les plus préoccupants du fait que la formation pour ces postes demande une connaissance parfaite de la technique au poste et le savoir faire très précis

 

J : . Il se murmure que les locaux sont plus forts que ceux de la diaspora, serez-vous en faveur de l’organisation d’un match  rugbymen du Cameroun vs diaspora ?

Ph.v. : je crois que j’ai déjà répondu à cette question dans mes réponses précédentes.

 

J :. Vous regrouperez très prochainement les rugbymen de la diaspora française, avez-vous penser aussi à ceux qui jouent dans des championnats tel que l’Australie, la Belgique, la cote d’ivoire et autres.

Ph.v. : Je suis en contact avec tous les joueurs de la diaspora, et pas que ceux qui sont en France, à mon dernier passage à YAOUNDE  j’ai eu un entretien  avec YACAN qui joue au Japon.

 

J :. Quels conseils pouvez-vous donner à tous ces jeunes joueurs qui rêvent devenir un jour professionnel ?

Ph.v. : Un seul et même leitmotiv

Le travail, le travail et encore  le travail !

 

J :. Un match des 8 emes de finale de la coupe du Cameroun opposera marcassins rugby vs gladiators rugby (2eme du championnat d’élite), quel est votre pronostic ?

Ph.v. : Le rugby n’est pas le foot et je l’ai dit à la conférence de presse précédent le Match du Maroc

même si j’ai  un penchant tout particulier pour les Marcassins de Marco je crois que logiquement les gladiators de Tempo devraient l’emporter.

 

           Merci de m’avoir accordé cette interview.

11:46 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.