UA-46669705-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/06/2010

Interview de François COLAS - DTN FECARUGBY ; article du journal Cameroun-Tribune

(Interview publiée le 21-06 dans le journal camerou-tribune)

DSCF2895.jpg

 

François Colas, Dtn de la Fecarugby dresse le bilan de la saison qui vient de s’achever.

 

Quel bilan dressez-vous à l’issue de cette saison ?

 

Le bilan général de cette saison est positif. Le niveau de qualité du championnat est resté compétitif comme lors de la précédente saison. 26 équipes réparties en quatre poules dont une poule d’élite et trois poules promotions ont pris part au championnat. On a eu une coupe du Cameroun dynamique qui a impliqué tous les clubs de la République. Le premier fait marquant à retenir de cette saison, c’est la nationalisation du rugby camerounais. Dans toutes les régions du pays, on pratique désormais le rugby. Le deuxième fait marquant, ce sont des sorties au niveau international où on commence à avoir des résultats intéressants. Pour la première fois, nous avons battu le Maroc qui est une grande nation du rugby africain.

 

Vous avez aussi expérimenté le rugby à sept et féminin

 

Le rugby féminin a fait des débuts timides, mais il est effectif. On a eu un tournoi le 8 mars qui a regroupé quatre équipes. On compte mettre un accent fort sur le développement du rugby féminin au début de la saison prochaine, dès septembre. En ce qui concerne le rugby à 7, on a commencé par des tournois régionaux. On veut aussi intensifier cette pratique dès septembre. Parce qu’avec l’internationalisation de cette forme de rugby et surtout son élection aux Jeux olympiques de 2016 au Brésil, le rugby à sept va devenir de plus en plus pratiqué. Des petites nations de rugby comme nous vont tirer leur épingle du jeu plus facilement que sur le rugby à 15 où il faut une culture, une grande habitude, un passé très important pour pouvoir briller au haut niveau international. Pour ce qui est des aires de jeux, on compte utiliser les terrains que gère l’Etat. En attendant…

 

Quels sont les objectifs futurs de la fédération pour les prochaines saisons ?

 

L’année prochaine, il faudra essayer de maintenir la qualité du championnat et de la coupe du Cameroun, et puis, on mettra l’accent sur les jeunes, filles comme garçons en milieu scolaire, universitaire et dans les quartiers. Mais notre grande finalité est de figurer parmi les quatre premières nations africaines qui prendront part au à la coupe du Monde 2016 qui aura lieu en Angleterre. Sur un autre plan, nous comptons démocratiser la pratique du rugby et changer ce préjugé répandu qui qualifie le rugby de sport violent. Il faut aussi qu’on continue d’améliorer notre organisation, notre administration, pour que le nombre de licenciés et de pratiquants soit de plus en plus important et qu’il touche toutes les régions.

 

 

 

 Propos recueillis par EVF

20:27 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

selon moi tout ce francois dit n'as aucune importance je veut dit que c'est la boue tout cela le rugby au Cameroun c'est un perd temps dans un championnat de la 2e division il ni a pas de l'eau pour boire ,jamais même dans les rêvé le Cameroun ne serais une grande nation de rugby moi je suis un joueur e rugby je ne peut vous le dire ou je joue , quand je viens jouer après le match je rentre a la maison a pied vraiment c'est du bordel ca et quand tu as mal personne ne s'occupe de toi laisse impeut vos manipulation et voila be B.I.R qiu est l'armer camerounaise vons en 1e division sans savoir jouer au rugby
francois laisse de manger l'argent du rugby et fait évoluer le rugby de notre pays dans ton pays tout le monde le sais la France est une grande nation de rugby dans la monde

Écrit par : temfack | 16/09/2010

C'est un constat un peu navrant de voir que les camerounais ont finalement comme passe temps favoris la critique.... tu es joueur de rugby, donc tu peux me dire quel championnat il y a aujourd'hui par rapport a seulement 3 ans. C'est le jour et la nuit, le nombre de club est passe de 6 à presque 30 avec des journees regulières, un developpement du haut niveau et du rugby jeune qui commence a se mettre en place. Oui le cameroun est une toute petite nation du rugby et ce sport n'est pas encore culturel, mais Rome ne s'est pas construit en un jour je crois, et je pense que d'ici quelques annees on fera partie des meilleurs africains car on a un enorme potentiel.

Ensuite, Oui rien n'est simple, vous n'avez pas d'eau pour boire mais vous pouvez quand meme vous organiser en equipe pour en trouver, ou alors c'est la fecarugby qui doit vous mettre les bouteilles au bord du terrain, et si tu rentres à pied, peut etre que s'est le president Monthet qui doit te payer le taxi...! non?

ensuite oui pour les problèmes de pharmacie et de soin, ca c'est plus grave mais malheuresement ca fait parti du Cameroun et c'est pareil dans tous les sports. Quand je vois le championnat de football de seconde division,ca ressemble a une grande nation de football ca?? Mais je suis pour que la federation fasse attention à l'etat de santé des joueurs et s"occupent d'eux en cas de gros problèmes.

Pour ce qui concerne les reclamations des joueurs aupres de la fecarugby, je crois savoir qu'il y a une association de joueurs censes etre crée pour ca, mais bon tout ca est tellement bien organisé qu'elle ne sert a rien.

Voila tout, en tout cas courage, bonne chance pour la suite et soyez un peu optimiste pour se rendre l'avenir plus joyeux.
Un confrère

Écrit par : Albert | 27/01/2011

Les commentaires sont fermés.