UA-46669705-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/09/2010

Naissance du rugby à l'extrême-nord

Article du journal ‘’le messager’ qui titre :

Extrême-Nord: Des jeunes plaquent le rugby à Maroua

Déjà deux clubs en gestation dans l’Extrême-Nord, les séances d’entrainements des mordus du ballon ovale se tiennent deux fois par semaine au stade municipal de Maroua. N’eurent été le ballon ovale et le règlement qu’ils s’efforcent (tant bien que mal) d’appliquer, leur rugby n’aurait rien d’impressionnant. Impressionnant parce qu’il est pratiqué par des jeunes -pas forcement costauds-, sur un terrain sableux, glissant et poussiéreux. Autant dire que les rugbymen de la cité capitale de l’Extrême-Nord ont tout pour plaire et accrocher. Leur passion pour le « sport brutal » gagne en intensité au fur et à meure que les jours passent. Au point d’intéresser la Fédération camerounaise de rugby (Fecarugby) qui leur a octroyé un don de 12 ballons. En outre, « la Fecarugby se charge également de financer tous nos déplacement lors des matches amicaux que nous livrons avec les équipes de Mokolo et celle de Garoua. Il faut surtout reconnaitre que l’engouement est de taille. Les jeunes affluent de plus en plus et il y a des recrutements tous les jours », fait savoir Joseph Kadia

Le baptême du feu à Maroua d’après ce directeur technique régional (DTN) a lieu en 2009. Suite à la création et l’ouverture de l’Université de Maroua (UMA). Un groupe d’étudiants conduits par Joseph K. décident alors, d’un commun accord, de mettre sur pied un club de Rugby dénommée « Maroua University rugby Club ». Celle-ci va rivaliser d’adresse avec « Maroua Rugby Club », une équipe qui doit son nom à la ligue régionale de rugby de l’Extrême-Nord que dirige Hamidou Bouba. L’actuel délégué régional des Sports et de l’éducation physique pour l’Extrême-Nord est aussi la cheville ouvrière du « rugby en gestation » dans cette région. A son actif, pas moins d’une dizaine de matches d’envergures organisés à travers la Région. En réflexion depuis quelques temps avec le DTN de « Maroua Rugby Club », ils ambitionnent d’accéder en division d’élite camerounaise. Pour y parvenir, un championnat de rugby visant à sélectionner les meilleurs rugbymen de l’Extrême-Nord est en vue.

Pas besoin d’être un spécialiste pour le déplorer. Le rugby se trouve (malheureusement) plaqué au sol dans l’Extrême-Nord. Et selon Habib, étudiant à l’UMA et fan de rugby,  » Il m’arrive de me rendre au stade municipal chaque fois que ces joueurs de rugby s’entrainent. Naturellement c’est pour les encourager et dans une certaine mesure apprécier le beau spectacle qu’ils développent. Le hic c’est que l’aire de jeu et l’environnement sur lequel les rugbymen d’ici évoluent n’est pas règlementaire. Il est grand temps qu’on pense à leur en fournir, au cas contraire ils iront vendre leur talent chez les occidentaux ».

Comme lui, plusieurs observateurs avertis assimilent l’engouement des jeunes rugbymen de Maroua à un feu de paille. Les uns estiment que « faute d’infrastructures adéquates et d’encadrement, ils finiront par raccrocher tôt ou tard ». D’autres pensent que « les rugbymen les plus chanceux iront chercher fortune ailleurs le moment venu ». Pourtant Joseph Kadia est confiant,  » Nous sommes conscients du fait que c’est dur actuellement. Mais ce n’est pas pour autant qu’on devrait baisser les bras et cesser d’apprendre. le rugby fait partie des sports récents au Cameroun. Donc, pour ma part, je crois que le meilleurs en matière de rugby est à venir ». Entre passion et espoir d’un lendemain meilleur, la clique de rugbymen (100 environ) de Maroua scrute l’avenir en toute sportivité.

21:57 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.