UA-46669705-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/01/2011

Interview Njewel Christian ''ARBRE''

Petit flash-back sur une interview du rugbyman Njewel Christian ‘’ARBRE’’ datée du 21 juin 2010 ; pendant la finale de la coupe du Cameroun au site internet kwalai.com.

L’international camerounais qui évolue en pro D2 en France est au Cameroun pour des vacances après une saison difficile, nous lui avons tendu notre micro lors de la finale de coupe du Cameroun de Rugby le 6 juin dernier au Complexe de la Garde Présidentielle entre le Rugby Club de Douala et le YUC. Il parle du match, des joueurs, des arbitres, des mauvaises conditions de travail, des infrastructures et de son départ du Cameroun il y a deux ans. Il avoue qu’il n’était pas un joueur terrible, mais grâce au centre de formation qui l’a accueilli en France, il a amélioré sa qualité du jeu.

njewel-christian___380_380.jpg

 

Kwalai.com : Vous vous présentez à nos lecteurs ?

Je suis Njewel Simon Christian, je joue au Lou en France en Pro D2, je suis Camerounais d’origine, j’ai joué au Cameroun ça fait deux ans que je suis en France voilà.

 

Kwalai.com : Peut-on savoir comment tu es parti du pays pour la France  ?

Je suis parti du pays par l’aide de la fédération, parce que déjà je suis international camerounais, donc j’ai pu avoir des contacts avec le centre de formation du Lou en France. Ils ont tout fait avec la fédération pour que je puisse aller en France, c’était surtout pour une formation en vue de pouvoir faire une carrière professionnelle après.

 

Kwalai.com : Ça se passe comment dans ton équipe ?

Ça se passe bien. Très bien.

 

Kwalai.com : Qu’est-ce qui explique ta présence ici au Cameroun en ce moment ?

Là ce sont les vacances, tous les rugbymen sont en fin de saison, surtout les étrangers, ils ont droit aux vacances, c’est un moyen de se détendre un peu, de voir la famille, parce qu’en plein championnat c’est impossible. On est tout le temps dans le Rugby, et là dès qu’il y a les vacances il faut voyager pour venir voir la famille et changer un peu d’air.

 

Kwalai.com : Ton programme au Cameroun c’est quoi ?

Mon programme c’est juste les vacances, essayer de me reposer parce qu’après il faut repartir en France, pour repartir avec le Rugby en début de saison, la préparation physique c’est un peu difficile. Je suis ici au Cameroun juste pour me reposer.

njewel1.jpg

 

Kwalai.com : Tu as assisté à une finale de Rugby, est-ce que ça te rappelle quand même quelque chose dans ta carrière au Cameroun ?

Oui effectivement ça me rappelle beaucoup de souvenir puisque j’ai eu à jouer les mêmes finales quand j’évoluais ici au Cameroun, mais dommage parce que jusqu’ici on n’a pas de bonnes infrastructures. C’est dommage mais je sais que le gouvernement et la fédération sont en train de tout mettre en œuvre pour que ça puisse changer au niveau du jeu, de la qualité du jeu, des infrastructures et de l’organisation du championnat.

 

Kwalai.com : Le score de 9 – 6 pour une finale où on ne marque que des pénalités, qu’est-ce que ça te fait comme impression ?

Il n’y avait aucun essai, ça veut dire que ça été très dur, très serré jusqu’à la fin, physiquement les deux équipes étaient bien préparés mais bon, comme on dit un match de Rugby se joue sur de petits détails.

 

Kwalai.com: C’était aussi dur qu’on ne puisse réussir à marquer un seul essai ?

Oui, même en France il y a des matches où on ne marque que des pénalités, moi je pense que les deux équipes ont été à la hauteur, ça été dur le combat c’est tout.

 

Kwalai.com : Tu estimes que l’arbitrage était d’un bon niveau ?

Bon, moi j’étais à l’extérieur, je ne peux pas juger mais je pense quand même qu’au Cameroun on a des problèmes d’arbitrage, ce n’est pas pareil avec ce qui se passe en France. Quand je vois ce que j’ai pu voir au stade, ce n’est pas pareil mais je me dis qu’on doit essayer de travailler là-dessus pour améliorer les choses.

 

Kwalai.com : Tu veux dire que l’une des pénalités n’était pas bonne ?

Ce n’est pas ce que je dis, ce n’est pas moi l’arbitre, je n’étais pas au centre du terrain, étant à l’extérieur je me contente de ce que je vois.

 

Kwalai.com : Qu’est-ce qu’il faut faire pour qu’on se rapproche un peu du niveau du Rugby en France ?

Beeh, bon, ce qu’il faut faire c’est des formations, je pense qu’il faut des formations pour les arbitres, il faut des formations pour les coaches, les équipes, je pense que c’est ce qu’il faut faire.

 

Kwalai.com : Quelle appréciation fais-tu des entraîneurs des deux finalistes ?

Les deux équipes étaient physiquement au point, un match de Rugby se joue comme un match de foot, c’est sur des petits détails, les coaches ont fait leur boulot.

 

Kwalai.com : Est-ce qu’on peut dire que ces enfants sont des sacrifiés qui ne peuvent jamais atteindre votre niveau ?

Non, ce n’est pas ça, ils ne sont pas des sacrifiés, j’ai vu de bons éléments sur le terrain. Moi quand je quittais le pays, je n’étais pas un très bon joueur mais j’avais des qualités qu’il fallait améliorer, j’ai eu la chance d’arriver au centre de formation du Lou et tous les jours j’apprends. Voilà !

 

 

20:53 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

papa tu est la moi je te remerci ngassam du cameroun

Écrit par : ngassamwilfranc | 19/09/2011

Les commentaires sont fermés.