UA-46669705-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/10/2011

coupe du monde de rugby 2011 : le rideau se referme

2033370_IPHNEWS.jpg

2060159_LRG-169.jpg

2060162_LRG-169.jpg

10571022rlqdw_1861.jpg

2060160_LRG-169.jpg

2060161_LRG-169.jpg

2060167_LRG-169.jpg

2060168_LRG-169.jpg

2060169_LRG-169.jpg

2060170_LRG-169.jpg

2060172_LRG-169.jpg

2060176_LRG-169.jpg

2060184_LRG-169.jpg

2060177_LRG-169.jpg

2060186_LRG-169.jpg

2060211_LRG-169.jpg

2060192_LRG-169.jpg

2060200_LRG-169.jpg

2060207_LRG-169.jpg

2060209_LRG-169.jpg

2060229_LRG-169.jpg

2060237_LRG-169.jpg

2060228_LRG-169.jpg

2060266_LRG-169.jpg

2060264_LRG-169.jpg

2060299_LRG-169.jpg

2060276_LRG-169.jpg

2060250_LRG-169.jpg

2060236_LRG-169.jpg

 

Compte-rendu du match

AUCKLAND, 23 octobre – Il s'en est fallu d'un point pour que l'équipe de France, héroïque, brise le rêve de toute une nation. Mais les All Blacks sont champions du monde.

Le Haka donne le ton : à la déclaration de guerre néo-zélandaise répond la solidarité des Français, main dans la main, qui s'avancent vers leurs adversaires mais en les respectant. Des Français qui entrent bien dans la partie. Et si Yachvili, dès la première minute, tape directement en touche, celle-ci est gagnée par Bonnaire. Si les intentions sont blanches, la première pénalité est noire mais Weepu la manque. Le match est équilibré. A une prise d'intervalle de Conrad Smith répond une belle attaque française où Nallet se retrouve tel un centre à (bien) passer les bras. A défaut de se concrétiser au tableau d'affichage, cela démontre une réelle volonté de jeu.

A la 11e, Parra plaque un Nonu lancé à pleine charge, mais prend le genou de McCaw en plein visage. Sonné, il sort temporairement, renplacé par Trinh Duc. Les fautes répondent aux fautes, des deux côtés. La plus conséquente sera celle de Mas : le Catalan rate un plaquage sur Woodcock qui reprend un ballon bien volleyé en touche par Kaino et qui s'en va aplatir dans l'en-but. Weepu rate la transformation. Signe de fébrilité ?

Mêlée blanche sous surveillance

Les Français ne sont pas loin mais à chaque fois qu'ils progressent, ils finissent pas perdre le ballon. M. Joubert a particulièrement l'œil sur Poux, le gaucher français coûtant deux pénalités à son équipe sur les six concédées en première mi-temps.

A la 22e, Parra sort définitivement, remplacé par Trinh Duc. Weepu rate son troisième coup de pied placé même si son jeu au pied de déplacement continue de maintenir les Français dans leur camp.

Malédiction des 10 ?

La première vraie séquence française intervient à la 31e minute mais après de bons relais de Poux et Bonnaire, Servat comment un en-avant. Et sur la mêlée, Poux se fait de nouveau sanctionner.

A la 34e, Cruden, touché au genou sort, remplacé par Donald qui connaît donc sa première sélection en  finale de Coupe du Monde.

Si les deux équipes semblent également bridées par l'enjeu, se rendant coup pour coup et autant de ballons, les Français finissent globalement mieux cette mi-temps que les All Blacks. Cinq points de retard seulement et des raisons d'espérer côté Tricolores.

Rougerie omniprésent

La deuxième mi-temps reprend avec toujours de bonnes intentions françaises. Rougerie, omniprésent, sème la panique dans la défense All Black qui se met à la faute, mais Yachvili, redevenu buteur après la sortie de Parra, des 42m à droite, rate l'occasion de ramener les siens à deux points. Au lieu de ça, c'est Donald qui donne une avance de huit points aux Néo-Zélandais, sur une pénalité pour une faute de Pascal Papé derrière un maul. Une pénalité qui s'avèrera cruciale. Juste après, Clerc sort en boitant et laisse sa place à Damien Traille qui passe à l'arrière, Médard glissant à l'aile.

Dusautoir énorme

Coup dur, vite effacé par l'action qui suit. Une interception de François Trinh Duc est relayée par Rougerie qui retrouve un Thierry Dusautoir, énorme. Le capitaine français conclut au pied des poteaux. Trinh Duc transforme : 8-7. Un point seulement sépare maintenant les deux équipes. Dusautoir ne se contente pas de son essai, il est partout, prouvant, s'il en était besoin, son exemplarité à un Eden Park qui se prend soudain à douter.

Quand Trinh Duc tente une pénalité de la ligne médiane, le stade retient son souffle mais le ballon passe à droite. La fin du match se résume à des attaques héroïques des Tricolores derrière une mêlée retrouvée (et moins pénalisée) et à une défense qui ne l'est pas moins des All Blacks.

24 ans après…

La fatigue des deux mois de compétition se fait sentir de part et d'autres, les joueurs au sol se relèvent moins vite, les coups font plus mal dans un match dont l'intensité est montée de plusieurs crans en seconde période. Yachvili cède sa place à Doussain qui, lui aussi, étrenne sa première cap en finale de Coupe du Monde.

Mais rien ne changera. Les All Blacks récupèrent un ballon précieux à la 76e minute et dès lors, s'appliquent, mais c'est de bonne guerre, à ralentir les ballons. Quand le coup de sifflet final retentit ; une nation entière pousse un ouf de soulagement. L'histoire finit bien, et si les Français sanglotent, ce sera la tête haute.

 

 

Classement des meilleurs marqueurs d’essai

Rang

Joueur

Pays

Essais

1

Vincent Clerc

 France

6

-

Chris Ashton

 Angleterre

6

3

Adam Ashley-Cooper

 Australie

5

-

Israel Dagg

 Nouvelle-Zélande

5

-

Keith Earls

 Irlande

5

6

Mark Cueto

 Angleterre

4

-

Vereniki Goneva

 Fidji

4

-

Zac Guildford

 Nouvelle-Zélande

4

-

Richard Kahui

 Nouvelle-Zélande

4

-

Jerome Kaino

 Nouvelle-Zélande

4

-

Sonny Bill Williams

 Nouvelle-Zélande

4

-

Scott Williams

 Galles

4

 

Classement des meilleurs réalisateurs

Rang

Joueur

Pays

Points

Essais

Transf.

Pén.

Drops

1

Morné Steyn

 Afrique du Sud

62

2

14

7

1

2

Kurt Morath

 Tonga

45

0

6

11

0

3

Ronan O'Gara

 Irlande

44

0

10

8

0

4

James O'Connor

 Australie

44

1

12

5

0

5

Piri Weepu

 Nouvelle-Zélande

41

0

4

11

0

6

Dimitri Yachvili

 France

39

0

6

9

0

7

Morgan Parra

 France

37

1

4

8

0

8

Colin Slade

 Nouvelle-Zélande

36

1

14

1

0

9

James Arlidge

 Japon

34

2

3

6

0

10

Vincent Clerc

 France

30

6

0

0

0

-

Chris Ashton

 Angleterre

30

6

0

0

0

 

Classement des meilleurs marqueurs de drops

Rang

Joueur

Pays

Drops

1

Theuns Kotze

 Namibie

3

-

Dan Parks

 Écosse

3

3

François Trinh-Duc

 France

2

-

Ander Monro

 Canada

2

5

Morné Steyn

 Afrique du Sud

1

-

Quade Cooper

 Australie

1

-

Daniel Carter

 Nouvelle-Zélande

1

-

Jonny Wilkinson

 Angleterre

1

-

Tusi Pisi

 Samoa

1

-

Aaron Cruden

 Nouvelle-Zélande

1

-

Jonathan Sexton

 Irlande

1

-

Konstantin Rachkov

 Russie

1

-

Ruaridh Jackson

 Écosse

1

 

 

Bonus : pour tous les passionnés de la balle ovale au Cameroun, les vidéos de tous les matchs de la coupe du monde de rugby 2011 sont disponible sur DVD et sur commande. @+

22:20 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.