UA-46669705-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2010

coupe du cameroun - marcassins rugby vs zoetélé rugby - feuille de match

hier samedi 27-02-2010,s'est déroulé les matchs comptant pour le premier tour de la coupe du cameroun de rugby.

Marcassins rugby recevait sur le stade du lycée bilingue de bonaberi le club de zoetélé rugby , le club de bonaberi n'a fait qu'une bouchée de son adversaire en lui infligeant un score record de 70 pts contre 0 pt encaissé. voici la composition de l'équipe de marcassins.

1.nguini r.      2.same j.        3.fofouck g.

 

       4.ngassa           5.ebollo

6.foujet d.                    7.mbenda j.

 

          8.nkwenji s. ( ake e.)

 

          9.ndoumbe a.

 

         10.tchuente s. (cap.)

 

   12.sokamte a.        13.moussome j.

11.ekwekum e.                14.ekoun h.( billong )

 

            15.njakwedi ( moukoko p.)

16:54 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

4eme journée championnat de rugby - résultats et classement

cliquez sur le lien ci-dessous pour ouvrir.

Résultats et classement à l'issue de la 4ème Journée 2010.xls

16:22 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

commission d'homologation et sanctions disciplinaires - 4eme journée

cliquez sur le lien ci-dessous pour ouvrir le fichier.

commission dhomologation et sanctions disciplinaires du 22 fevrier 2010.doc

16:15 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

25/02/2010

arrière - role et morphologie

 

Arrière (en anglais : full back) est un poste de rugby à XV. Il y a un arrière par équipe, qui porte généralement le numéro 15.

Il est le dernier rempart avant la ligne d'en-but mais il ne doit pas se limiter aux seules tâches défensives et doit pouvoir se muer en attaquant. Il reste souvent en retrait pour réceptionner les ballons frappés au pied par l'équipe adverse mais il peut apporter sa contribution à l'offensive de son équipe en amenant le surnombre : on dit alors qu'il « s'intercale » dans la ligne des trois-quarts. Tactiquement, son poste est important car, par sa position, il voit l'ensemble des joueurs et est donc le mieux placé pour donner des indications aux autres trois-quarts.

Les joueurs jouant à ce poste sont généralement plus grands que les ailiers mais moins que les avants notamment pour intervenir à la réception des chandelles. Leur vitesse de course doit également leur permettre d'être le dernier rempart sur une attaque des trois-quarts adverses qui aurait passé le premier rideau. L'intelligence de jeu et le sang-froid sont particulièrement importants à ce poste car l'arrière est amené à intervenir en tant que dernier défenseur (pour dégager en touche sous la pression adverse ou sous une chandelle) mais aussi en tant que premier relanceur lors qu'il décide de relancer à la main pour une contre-attaque ou d'utiliser le jeu au pied. Avoir un bon coup de pied est par conséquent nécessaire à ce poste tant en phase offensive que défensive. Dans certaines équipes, l'arrière peut d'ailleurs taper les pénalités et les transformations, tâche généralement confiée au demi d'ouverture. Du fait de la multiplicité des attributions de son poste, il peut exister plusieurs profils d'arrière. Certains joueurs sont spécialisés dans le jeu au pied à l'image de Percy Montgomery ou Gavin Hastings, d'autres dans la relance à la main comme Christian Cullen, et d'autres présentent un profil très complet dans tous les secteurs de jeu. Le rôle d'arrière nécessitant la maîtrise de tous les aspects du rôle des trois-quarts, il n'est pas rare que l'arrière évolue à d'autres postes dans sa carrière. De même, certains joueurs évoluent à l'arrière après avoir joué à d'autres postes dans la ligne des trois-quarts. Certains arrières sont donc parfois des demis d'ouverture reconvertis (possédant souvent un bon jeu au pied et une meilleure vision du jeu) ou des ailiers (dont la rapidité est sollicitée sur les relances) comme Christian Cullen ou Jeff Wilson voire des centres repositionnés (apportant souvent une plus grande dimension physique sur les plaquages) comme Matt Burke ou Gareth Thomas.

quelques arrieres : songue robert

*la morphologie moyenne des arrieres professionnels du championnat de france est 1,82 m - 86 kg

Compoequirugby.gif

 

 

20:30 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

19/02/2010

commision d'homologation et sanctions disciplinaires

cliquez sur le lien ci-dessous pour ouvrir le fichier.

FECARUGBY.doc

19:47 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

calendrier coupe du cameroun 2010

cliquez sur le lien ci-dessous pour ouvrir le fichier.

Tableau des matchs coupe du cameroun.doc

 

19:20 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

3/4 aile - role et morphologie

 Ailier (en anglais : wing) est un poste de rugby à XV. On trouve deux ailiers dans une équipe et les titulaires portent généralement les numéros 11 et 14 (ailiers gauche et droit). C'est un joueur faisant partie des trois-quarts.

Les ailiers se situent au bout de la ligne d'attaque. Leur rôle offensif principal est de conclure l'action amorcée par les trois-quarts. Ce sont donc des finisseurs et en général, les meilleurs marqueurs d'essais d'une équipe. Les ailiers sont souvent les joueurs les plus rapides de leur équipe. En effet, à ce poste, la vitesse est primordiale car elle doit leur permettre de s'infiltrer dans l'espace non occupé pour aller marquer un essai, certains ailiers sont même capables de courir le 100 m en moins de 11 secondes. En phase offensive, ils ne doivent pas forcément se cantonner à leur aile et peuvent aller de l'autre côté afin de créer des surnombres pour passer la défense. S'ils sont surtout réputés pour leurs essais marqués, ils doivent être de bons défenseurs et plaqueurs pour défendre sur leur vis-à-vis mais aussi empêcher les touches (dans la mesure du possible) qui permettent à l'adversaire d'occuper le terrain.

Du fait de l'isolement des ailiers au bout de la ligne d'attaque, les joueurs jouant à ce poste ont moins d'adversaires directs à défier. Pendant longtemps, leur puissance étant peu sollicitée, c'est surtout la rapidité qui déterminait le joueur évoluant à ce poste. La titularisation de joueurs plus lourds et extrêmement puissants comme le néo-zélandais Jonah Lomu (qui pesa jusqu'à 118kg et qui courait le 100m en moins de 11 secondes) à ce poste, dans les années 90, a considérablement modifié le profil type de l'ailier. Désormais, l'ailier moderne a souvent tendance à être la fois rapide et costaud, comme le sont souvent les joueurs originaires des îles Tonga, Samoa, qui exploitent alors leur inertie pour ne plus pouvoir être stoppés une fois lancés. Jonah Lomu fut l'exemple le plus frappant de ce nouveau type d'ailier, symbolisant les transformations qu'a impliquées le passage au rugby professionnel. Il reste toutefois des ailiers de gabarit plus modeste jouant davantage sur leur tonicité et leurs appuis dans les petits espaces comme Shane Williams ou Vincent Clerc.

quelques 3/4 ailes : etame jean-jacques , 1,83 m - 97 kg

*la morphologie moyenne des 3/4 ailes professionnels du championnat de france est 1,82 m - 88 kg

 

19:07 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

18/02/2010

3/4 centre - role et morphologie

Centre (en anglais : centre) est un poste de rugby à XV. Il y a deux centres par équipe, généralement appelés premier et deuxième centres, qui portent respectivement les numéros 12 et 13 et font partie, avec les ailiers, de la ligne de trois-quarts.

Le rôle offensif des centres est de perforer la ligne adverse soit par leur puissance physique, soit par leur agilité (grâce à des appuis empêchant leur défenseur d'intervenir correctement) ou par leur technique (combinaisons de passes). Le rugby moderne a tendance à privilégier des joueurs assez costauds au poste de centre mais cela n'est pas toujours systématique. A ce poste, les joueurs les plus puissants peuvent recourir à la force pour perforer la ligne de défense suite à un plaquage raté, entraînant une situation dangereuse, ou un regroupement avec la mobilisation de nombreux défenseurs adverses sur le recul, ou de transmettre la balle après avoir été plaqué.

Néanmoins, il existe encore dans le rugby moderne des centres au gabarit plus léger dont le rôle est de perforer les défenses par des combinaisons de passes et des trajectoires de courses destinées à surprendre les défenseurs. Ce profil de centre fut longtemps à la mode avant la professionnalisation du rugby à l'image de joueurs tels que Philippe Sella ou André Boniface. Cependant, les centres actuels sont souvent plus lourds et plus puissants, certains pèsent plus de 100kg et ont un gabarit très proche des troisièmes lignes.

Côté défense, ils doivent être de bons plaqueurs car ils forment avec le demi d'ouverture une ligne de défense souvent appelée "deuxième rideau" (la première regroupant les avants et la troisième étant constituée des ailiers et de l'arrière). Pour des raisons tactiques, ils peuvent aussi choisir d'opter pour une défense glissée visant à réduire l'espace latéral aux attaquants et prêter main forte à leur ailier.

Il existe une distinction de rôle entre le premier et le deuxième centre et les joueurs évoluant dans l'un des postes n'ont pas toujours les mêmes facilités pour évoluer dans l'autre. Le premier centre a souvent un bagage technique plus important que le second centre, car plus souvent appelé à faire des passes, et peut également jouer au pied pour trouver une touche, pour générer une situation favorable pour son ailier, ou pour se dégager. Le premier centre est alors un deuxième demi d'ouverture : il est remarquable de constater qu'en Nouvelle-Zélande le demi d'ouverture et le centre sont appelés respectivement appelés first five eight et second five eight alors que le second centre est appelé centre. Cette appellation témoignerait de l'existence d'une continuité entre l'ouvreur et le premier centre, dont les postes seraient associés dans le langage rugbystique néo-zélandais (ce qui n'est pas le cas dans les autres pays anglo-saxons où le demi d'ouverture est appelé fly half et les centres, Inside centre pour le premier centre et Outside centre pour le second centre).

Le second centre est en général un joueur ayant de plus grosses qualités physiques, souvent plus rapide et/ou plus costaud. Le fait qu'il intervienne après le demi d'ouverture et le premier centre fait qu'il subit moins la pression du premier rideau défensif adverse et qu'il a plus de champ pour lancer ses courses et mettre en évidence ses qualités de perforation.

quelques 3/4 centre : charles louvat

                               fabrice dicka

*la morphologie moyenne des 3/4 centres professionnels du championnat de france est 1,84 m - 92 kg

Compoequirugby.gif

 

21:00 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

17/02/2010

classement irb 2010

voici le classement irb actualisé en date du 08 /02 /2010.

Classement IRB Mondial

Mise à jour le : 08/02/2010

Position

Pays

Points

1(1)

Nouvelle Zélande

91.68

2(2)

Afrique du Sud

88.60

3(3)

Australie

85.56

4(4)

Irlande

84.60

5(5)

France

83.13

6(6)

Angleterre

81.34

7(7)

Argentine

80.56

8(8)

Pays de Galles

79.27

9(10)

Fidji

75.90

10(9)

Ecosse

75.87

11(11)

Italie

72.59

12(12)

Samoa

72.08

13(13)

Japon

70.59

14(14)

Canada

68.80

15(15)

Tonga

68.11

16(16)

Etats-Unis

67.05

17(17)

Russie

66.85

18(18)

Georgie

66.85

19(19)

Roumanie

64.62

20(20)

Uruguay

60.89

21(21)

Portugal

59.72

22(22)

Espagne

59.01

23(23)

Namibie

58.98

24(24)

Chili

57.95

25(25)

Corée du Sud

57.90

26(26)

Allemagne

55.72

27(27)

Ukraine

55.47

28(28)

Kazakhstan

55.12

29(29)

Brésil

54.97

30(30)

Tunisie

54.12

31(31)

Belgique

53.47

32(32)

Maroc

53.06

33(33)

Rep. Tchèque

52.63

34(34)

Pays-Bas

52.62

35(35)

Pologne

52.18

36(36)

Paraguay

50.93

37(37)

Lituanie

50.79

38(38)

Moldavie

50.52

39(39)

Hong Kong

50.42

40(40)

Côte d'Ivoire

50.31

41(41)

Croatie

50.06

42(42)

Uganda

49.71

43(43)

Kenya

49.68

44(44)

Emirats Arabes Unis

47.96

45(45)

Trinidad & Tobago

47.19

46(46)

Zimbabwe

46.91

47(47)

Madagascar

46.90

48(48)

Chine

46.25

49(49)

Nouvelle Guinée

46.19

50(50)

Taiwan

46.16

51(51)

Suède

46.10

52(52)

Singapour

45.98

53(53)

Sri Lanka

45.90

54(54)

Malte

45.68

55(55)

Colombie

44.99

56(56)

Iles Cook

44.61

57(57)

Bermudes

43.59

58(58)

Suisse

43.05

59(59)

Serbie

42.82

60(60)

Venezuela

42.79

61(61)

Lettonie

42.76

62(62)

Cayman

42.12

63(63)

Sénégal

42.12

64(64)

Hongrie

41.89

65(65)

Guyane

41.52

66(66)

Andorre

41.42

67(67)

Danemark

41.35

68(68)

Malaisie

41.23

69(69)

Iles Niue

41.11

70(70)

Thaïlande

40.84

71(71)

Slovénie

39.56

72(72)

Zambie

39.31

73(73)

St. Vincent & Grenadines

39.30

74(74)

Botswana

39.21

75(75)

Barbados

39.21

76(76)

Iles Salomon

39.06

77(77)

Pérou

38.81

78(78)

Norvège

38.79

79(79)

Cameroun

38.21

80(80)

St. Lucie

37.57

81(81)

Israël

37.56

82(82)

Bulgarie

37.05

83(83)

Guam

36.80

84(84)

Swaziland

36.68

85(85)

Inde

36.61

86(86)

Jamaïque

36.61

87(87)

Bahamas

36.33

88(88)

Tahiti

36.25

89(89)

Bosnie

36.18

90(90)

Nigeria

35.29

91(91)

Monaco

35.17

92(92)

Autriche

34.88

93(93)

Vanuatu

34.77

94(94)

Luxembourg

33.44

95(95)

Finlande

28.84

 

21:26 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |

1/2 d'ouverture - role et morphologie

Demi d'ouverture ou ouvreur (en anglais : Fly-Half) est un poste de rugby à XV associé généralement au numéro 10. C'est le joueur chargé de l’orientation du jeu de son équipe après une phase de conquête (mêlée, touche) en ouvrant sur les trois-quarts (d'où son nom) ou en tapant le ballon au pied. Avec le demi de mêlée, il forme une association appelée « charnière », cruciale dans l'organisation d'une équipe. Par leurs choix, ils influencent de manière déterminante la façon de jouer de l'équipe. Le demi d'ouverture a une large gamme de possibilités tactiques qui s'offrent à lui suivant les situations.

Le jeu au pied est crucial à ce poste. En phase défensive, le jeu au pied du demi d'ouverture a souvent pour but de soulager son équipe en trouvant une touche le plus loin possible de son en-but. En attaque, son jeu au pied peut permettre d'occuper le terrain en gardant le ballon dans l'aire de jeu pour presser ensuite l'équipe adverse. Il peut aussi taper une chandelle, le plus souvent vers l'arrière adverse afin de l'obliger à un duel aérien périlleux et ainsi semer le trouble dans une défense organisée. Le coup de pied à suivre, pour lui-même ou un coéquipier, à terre ou bien par dessus le demi d'ouverture et les centres adverses, est aussi une des possibilités s'offrant à lui. Il peut aussi lorsqu'il est en position tenter des drops.

Outre le jeu au pied, le demi d'ouverture a aussi souvent recours au jeu à la main. Dans ce cas, c'est lui qui annonce les combinaisons de jeu, choisit d'écarter le ballon jusqu'aux ailes ou de faire jouer ses centres en percussion au centre du terrain. Le jeu à la main est utilisé dans le dessein de marquer un essai en utilisant la vitesse et l'agilité des trois-quarts dans un premier temps ou, lors de phases de jeu plus prolongées, pour commencer à déstabiliser la défense avant d'initier un nouveau mouvement offensif. Cette alternative est cependant rarement utilisée quand l'équipe est sous-pression dans ses 22 mètres, sauf cas exceptionnel (fin de match avec un enjeu ou supériorité numérique par exemple).

Parce qu'il a recours à une large panoplie de choix tactiques par le jeu au pied ou la main, le demi d'ouverture peut privilégier un style de jeu en particulier. Ainsi, certains demis d'ouverture comme l'anglais Johnny Wilkinson sont de véritables spécialistes du jeu au pied et de l'occupation du terrain par cette tactique. D'autres comme l'australien Stephen Larkham n'utilisent que très rarement le jeu au pied, préférant ouvrir à la main.

Son rôle très stratégique sur le terrain en fait la cible principale des troisième lignes adverses, qui cherchent à remonter le plus rapidement sur lui pour l'empêcher de développer le jeu de l'équipe. Le fait qu'il aspire le premier rideau défensif peut avoir aussi une grande importance tactique. En usant de feintes de passes et des trajectoires de courses de ses centres, il peut alors prendre à contre-pied la défense adverse s'il décide de courir avec le ballon en main.

Il n'y a pas de stéréotype physique à ce poste : certains joueurs sont petits et légers, d'autres sont grands et lourds, d'autres sont plutôt lents et d'autres rapides. Leurs capacités physiques déterminent parfois leurs choix de jeu et certains joueurs puissants n'hésitent pas à défier très souvent la ligne de défense adverse.

Quelques demis d’ouverture – Christophe lobbe-sikoti

*la morphologie moyenne des ½ d’ouverture professionnels du championnat de France est 1,80 m – 83 kg

 

21:09 Écrit par @lbatros dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! |  Imprimer | | |